Titre: Monsieur Zombie et les zombinos – tomes 1 et 2

Auteur: Rachel Graveline

Maison d’édition: Victor & Anaïs

Genre: jeunesse

Résumé:

UN CONCEPT UNIQUE ! Deux séries en parallèle, deux aventures folles où, toutes les nuits, Zack et Zoé se retrouvent à Zombieville. Il est Monsieur Zombie. Elle est Mademoiselle Zombie.

Dans ce premier tome de MONSIEUR ZOMBIE :

En plus d’aimer les sciences, Zack adore les monstres, et surtout les zombies ! Pour le concours de l’école, il a d’ailleurs conçu une ville miniature entièrement aimantée : Zombieville. Le matin de la présentation, rien ne fonctionne. Pris de panique, il tente le tout pour le tout et récite une incantation magique.

Quand le garçon se réveille avec une haleine de mort, des vêtements sales et un asticot dans l’oreille, il a l’impression de vivre… un rêve !

Avis de lecture:

Mon fils était trop content de retrouver la plume de Rachel : « Toujours aussi bon !» Son côté original l’a charmé. Et même s’il a préféré le tome 2, car plus d’action et les personnages sont plus souvent dans Zombieville, il a tout de suite embarqué dans l’histoire. Mon fils a aussi beaucoup aimé que les péripéties se déroulent dans deux lieux différents, alternés au fil des chapitres.

De mon côté, j’ai aimé la mise en situation que j’ai trouvé originale. Comme l’ensemble du récit. Même si en tant qu’adulte, j’accroche un peu sur la facilité d’identifier la cheffe des zombinettes (mon fils ne semble pas s’en faire avec ça), l’enquête est comique à suivre. Je suis d’ailleurs curieuse de voir comment Zack va s’en sortir ! Chapeau pour l’originalité et la diversité des zombies présents dans Zombieville !

 

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard