Titre: Anthologie illustrée du monde aquatique

Auteur: Sam Hume

Maison d’édition: Éditions Hurtubise

Genre: documentaire jeunesse

Résumé:

Plongez au cœur du monde aquatique et voyez de vos propres yeux les secrets qui s’y cachent. Remplie de créatures marines parfois magnifiques, comme le dauphin rose de l’Amazone, et parfois étranges, telles que le concombre de mer, cette anthologie célèbre la diversité de la vie qui palpite dans les différents cours d’eau de notre planète.

Avec des photographies étonnantes et des illustrations spectaculaires, cet ouvrage unique vous propose une immersion complète dans le fabuleux univers aquatique.

Avis de lecture:

Ma page préférée ! Je ne savais pas qu’un tel chat existait ! *Tirée de l’Anthologie illustrée du monde aquatique

La couverture, par sa texture, rappelle les vieux romans. Toute en dorure et en couleur, elle attire le regard. Sa tranche or enchante et surprend. L’intérieur est aussi coloré, une belle manière de maintenir l’attention jusqu’à la dernière page.

L’ouvrage est séparé en quatre sections, chacune traitant d’endroits divers où s’épanouissent la faune et la flore aquatique. Chaque sujet est abordé sur deux pages : la plupart du temps, une image en occupe une, sur l’autre se trouvent les informations. Pour ma part, j’aurais pris plus de texte, mais puisque le lectorat cible est les jeunes, je pense que c’est une formule efficace, qui permet aux enfants de se concentrer davantage. J’aime bien que la plupart des sujets touchés soient illustrés sur une page complète. Ça attire le regard, que ce soit joli, intriguant ou parfois repoussant ! Je crois qu’il est important de souligner que ce livre ne traite pas que de poissons ! Comme je l’ai fait remarquer à mon fils qui s’en inquiétait, plusieurs animaux tels le castor, l’alligator, le dauphin et la tortue, pour n’en citer que quelques-uns, se trouvent aussi dans ces pages. C’est une belle diversité qui est la bienvenue, tout comme les nombreuses plantes présentées dans l’ouvrage. 

La page préférée de ma fille ! *Tirée de l’Anthologie illustrée du monde aquatique

J’ai une fois de plus constaté que l’intérêt de ma fille était présent, dicté par les images. Elle a une nette préférence pour les trucs jolis, mignons ou intrigants, mais a tendance à sauter les pages qui la repoussent ! Ce qu’elle aime de ce livre sont, bien entendu, les images, mais aussi le fait qu’elle apprend beaucoup. 

Mon fils a encore choisi la table des matières pour sélectionner ses lectures. Il a beaucoup aimé les images. Ce qui lui a surtout plu, c’est non seulement d’apprendre des choses sur des animaux inconnus, mais aussi sur certains qu’il connaissait déjà.

La page préférée de mon fils ! *Tirée de l’Anthologie illustrée du monde aquatique

Je suis convaincue que cette anthologie se retrouvera fréquemment entre les mains de mes enfants. Même si les sujets sont axés sur le monde aquatique, ils sont tout de même variés et très intéressants. Le visuel est vraiment un gros plus pour notre famille ! Je le recommande vivement pour tous les petits et grands curieux !

Merci aux Éditions Hurtubise pour le service de presse.

 

 

 

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.