Une histoire d’amour… dans l’espace !

Sombres étoiles / Malorie Blackman / Milan / 13 ans et plus

Résumé :

Au XXIIe siècle, les jumeaux Vee et Aidan vivent seuls à bord de leur vaisseau spatial depuis qu’un terrible virus a terrassé l’ensemble de l’équipage. Leur seul désir : regagner la Terre.

Nathan et ses amis sont des esclaves, qui vivent sur la planète Barros 5. Leur unique souhait : rejoindre la planète Mendela Prime, où la vie sera plus douce.

Vee et Nathan n’auraient jamais dû se rencontrer. Mais la vie réserve parfois des surprises, même au fin fond de l’espace…

Avis de lecture :

Lorsque je visite ma bibliothèque municipale, j’aime partir à la découverte de ce qui nous est proposé comme lecture. Parfois, je me laisse tenter par une couverture, un titre ou un synopsis… Ici, j’ai été intrigué par la sobriété du doré sur le mauve. Puis, j’ai lu au verso le résumé et j’ai décidé de lui donner sa chance. Une histoire d’amour dans le ciel, ça ne peut qu’être beau, non !

Je ne connaissais pas du tout l’auteure Malorie Blackman. Écrivaine britannique spécialisée en littérature pour la jeunesse, elle a plus de 48 livres à son actif pour les jeunes et ados. D’ailleurs, sa série « Entre chien et loup » semble être un gros coup de cœur littéraire pour bien des blogueurs. J’ai du rattrapage à faire !

Il faut savoir que je ne suis pas une grande admiratrice des romans de science-fiction. Je n’aime pas quand on doit voyager dans l’espace ou comprendre le système compliqué d’une nouvelle réalité « robotisée ». Mais ici, j’ai à peine remarqué ces détails. J’ai tourné une page, et une autre jusqu’à ce que j’en redemande même une fois la dernière page lue. C’est dire combien je me suis laissé voguer au travers des étoiles avec facilité.

Les deux protagonistes sont attachants, un peu innocents, forts et prêts à tout pour vivre cette étincelle qui les consume… Comme de jeunes adultes qui vivent leur premier grand amour avec panache, mais aussi avec cette incertitude de bien comprendre l’autre. J’ai adoré cette belle simplicité.

« Mon cerveau me murmurait que je devais être complètement folle pour me remettre totalement entre les mains d’un garçon que je connaissais à peine, mais tout ce que je faisais avec Nathan semblait si naturel. C’était comme si j’avais activé le système antigravitationnel. Je m’élevais dans les airs. C’était excitant et effrayant à la fois. »

Si tu raffoles des romances un peu niaises avec une touche de drame et de suspense (il y a quand même des meurtres à élucider), tu trouveras à coup sûr ton bonheur dans ce roman.

Partagez!