Yayaho le croqueur de mots

Ce chat coloré adore les mots. Sur son chemin, il croise entre autres, Madame Hortense qui promène ses caniches… enfin… plus vraiment puisque « crac, BOUM, miam », elle s’est fait croquer le « ca ». Qu’est-ce que Madame Hortense promène maintenant ? Plus tard, il y a aussi Caroline, blessée à la cheville, qui sort de chez le médecin en s’appuyant sur deux… quilles ? Oh, oh! Encore un coup de ce coquin minet. YAYAHO! Que fais-tu donc avec tous ces morceaux de mots ?

Le zoo de Yayaho par Geneviève Lemieux

 

Le zoo de Yayaho

Dans cette histoire, le gardien de zoo fait appelle à Yayaho parce que tous les animaux sont disparus. En quoi le croqueur de mots pourra bien lui être utile ? « crac, BOUM, miam », déjà, il a fait apparaître un chameau. Que se passe-t-il lorsqu’il met la dent sur une TORpille et une staTUE ? Bien des « aniMOTS » (celui-là est de moi :P) à découvrir et le plus extraordinaire de tous, sans doute celui qui deviendra le plus populaire du zoo c’est… « crac, BOUM, miam » ! Il faudra le découvrir avec Yayaho.

 

Vous pouvez l’imaginer, ce chat excentrique et coloré adore jouer avec les mots. Les illustrations farfelues ne feront que décupler le plaisir de vos tout-petits tout en donnant une dimension supplémentaire aux textes qui usent de la rimette pour raconter les aventures de Yayaho. Pour les enfants qui ont déjà une connaissance de base des mots, l’histoire est parfaite. Ils constateront comme c’est parfois rigolo de jouer avec les mots. Par contre, pour les plus jeunes, le parent devra compléter le texte en expliquant l’image… « Regarde ici, le chat part avec une partie du mot ». Même si à première vue ça peut sembler un manque du texte, ça deviendra un excellent exercice pour l’apprentissage de la lecture.

À parier que certains marMOTS (dites donc, on y prend goût !) deviendront aussi de grands croqueurs ! Bonne lecture !

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.