Titre: Sombres Aveux

Auteur: Rachel Graveline

Maison d’édition: Héritage Jeunesse

Genre: horreur, suspense, jeunesse

Résumé: La mort brutale d’une fillette a récemment secoué Rivière-aux-Chaploirs.

Fasciné par ce crime, Théo l’évoque sur sa populaire chaîne vidéo. Peu de temps après, le jeune influenceur disparaît dans un étrange accident.

Si ses abonnés imaginent un canular, la rumeur d’un tueur potentiel ne tarde pas à faire surface.

Avis de lecture:

Un retour dans le passé pour les fans des Frissons ! Toutefois, l’intrigue est représentative des années 2020 avec son youtubeur et le mystérieux Chapelier Fou. La diversité des personnages, tant par leur passé que leurs passe-temps et leur personnalité, est un point fort du roman. Toutes ces différences amènent leur lot de questionnements et ne font que brouiller davantage les pistes quant au coupable.

Si Théo est loin d’être attachant avec sa fixation sur sa popularité et ses projets douteux, d’autres personnages nous touchent par leur vulnérabilité, chacun à leur façon.

Le dénouement est digne d’un R.L. Stine avec la découverte du coupable qui, malgré nos efforts, demeure un mystère jusqu’à la toute fin.

Vite un autre Frissons de la part de Rachel !

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard