Titre : Todora – La fleur du désert
Auteure : Chanty Richer
Maison d’édition : Monarque
Genre : roman historique

Résumé :
Dendérah, Égypte antique
1962 av. J.-C.

Un incendie ravage la maison des prêtres de Hathor. La musicienne Rekhfet, qui caresse le rêve de danser au temple de la déesse, commet un acte impardonnable et fuit loin du Nil.
Saura-t-elle affronter seule les dangers du désert et traverser le territoire hostile des « Habitants-des-sables », ces terribles adversaires que Pharaon et sa puissante armée pourchassent jusqu’aux oasis ?

Deviendront-ils des alliés ou des ennemis ? Vers qui pourra-t-elle se tourner sans dévoiler sa véritable identité ?

Que la déesse Hathor la protège !

*

*

Avis de lecture :

Quelle histoire ! Au-delà des mots, j’ai capté l’essence du personnage principal ainsi que la passion de l’auteure pour cette autre époque.

« Tel le serpent qui hypnotise sa proie, la danseuse approcha en silence, avec des mouvements lents et gracieux. »

Todora naît au cœur du désert. La progression des péripéties nous pousse à tourner les pages à une cadence bien rythmée. C’est peu dire, les aventures de Rekhfet sont nombreuses.

« Même si je n’avais nulle intention de quitter l’oasis, je craignais de devoir partir à la hâte. »

Mention coup de cœur pour l’immersion complète dans une Égypte antique avec ses particularités. Une lecture qui m’a permis de voyager dans le temps, qui m’a fait visiter une autre époque avec ses mœurs.

« Vêtues d’une simple jupe, de modestes servantes apportèrent les plats aux invités sur une table basse. Sur leur tête enrubannée de lin, elles transportaient de lourds bols remplis de mets exquis, poissons grillés, pains au miel, canards confits et baies sauvages. »

Chanty Richer à une plume douce et fluide qui nous dépeint un portrait réaliste, précis. La qualité des détails et du texte m’a vraiment permis de m’imaginer les aléas de la vie d’alors. J’avais même l’impression de marcher dans le désert au côté de l’héroïne et d’avoir peur de l’inconnu.

Pour découvrir l’auteure, clique ici !
Pour découvrir le roman, clique ici !

Partagez!

Julie Brassard

Diplômée en techniques d’intervention en loisir et en gestion d’artistes, de l’École du Show-Business à Montréal, Julie BRASSARD est une créatrice de moments qui se passionne pour l’organisation d’événements.

Peaufinant son sens de la coordination, elle réalise plusieurs projets d’envergure dont la scénarisation et la production de films amateurs, la rédaction et la mise en scène de jeux Meurtre et mystère, l'animation des Bontés Divines de Terrebonne en plus d'être la coordonnatrice du Théâtre de la Petite Comédie, à Deux-Montagnes, depuis août 2018.

Femme généreuse à l’esprit analytique, Julie accompagne les nouveaux écrivains à finaliser leur manuscrit via son rôle d’éditrice chez Signées JM, une maison d’édition à la carte qui offre une expertise complète.

Son premier manuscrit, travaillé en coécriture, est publié par les Éditions La Roupille en mars 2017, puis un second sera imprimé par Béliveau Éditeur en juin 2019. Toujours sous la plume de deux cerveaux et quatre mains, Julie renoue l'expérience avec Rachel Graveline pour une série jeunesse d'épouvante. Les deux premiers tomes (1 - Le village, 2 - La furie) sont publiés en septembre et novembre 2021 par l'entremise de la maison d'éditions Victor et Anaïs. Deux autres livres verront le jour en 2022 pour clore cette aventure.

Sensible au bonheur des autres, Julie cherche à pousser l’écrivain en herbe ainsi que le lecteur à prendre conscience de ses forces et à trouver en lui cette touche magique qui lui est propre.