Elles/Janney Deveault / Luzerne Rousse/13 ans et plus

Résumé :

Alina n’a que 19 ans lorsqu’elle s’enlève la vie. Cassandre, ébranlée par cet acte brutal, réalise qu’elle doit s’arracher à sa vie terne : elle s’envole alors pour Londres afin d’y vivre le rêve de sa meilleure amie disparue.

Le futur de James, c’était Olivia. Après un tragique accident, ses chances d’accéder au bonheur s’écroulent et il s’isole plutôt que d’affronter la réalité.

Espérant rallumer une étincelle dans le regard têtu de son petit-fils, Hollie le prend sous son aile. Le mal de vivre de James se confrontera toutefois au caractère naissant de Cassandre, nouvellement employée à l’auberge de Hollie.

Trois événements déterminants. Trois femmes. Elles seront à l’origine de l’histoire de Cassie et James.

 

Avis de lecture :

J’adore les histoires d’amour… surtout quand l’un des deux protagonistes est un sale con au tempérament grossier ! Tsé le genre de beau ténébreux qui se flagelle lui-même ! Bien que Cassandre se dit être une femme « beige », on se rend vite compte de sa force de caractère. Elle est vigoureuse, intuitive et elle préfère partir sur un coup de tête plutôt que de rester à ruminer son sort. James, de son côté, est prisonnier de sa damnation. On se plairait à le brasser un peu pour qu’il ouvre enfin les yeux et accepte ce qui a été pour aller de l’avant.

La plume de l’auteure est fluide et dynamique. Sans trop de chichi, elle sait comment conduire nos émotions au rythme de ceux que vivent ses personnages. Oui, j’ai versé une larme ou deux… c’est qu’on s’attache vraiment à cette romance. On espère, pour eux, cette fameuse libération.

En plus, j’y crois à la synchronicité des événements. Je suis persuadée que nos choix nous mènent à rencontrer toutes sortes de gens qui, pour une raison ou une autre, nous amènent là où l’on doit être. C’est la même chose pour Cassie et James. Du premier coup d’œil, ils savent… même s’ils ont peur et sont brisés, ils se sont trouvés. Deux âmes sœurs écorchées qui ont besoin l’un de l’autre.

« Malgré tout, je réalise à quel point tous les choix que j’ai faits (…) m’ont emmenée ici, à ce moment précis. »

Une très belle romance pour tous les amateurs de ce genre ! Une suggestion de lecture à mettre sur sa liste pour le 12 août « J’achète un livre québécois ».

À quand le prochain roman Janney Deveault ?

Partagez!

Julie Brassard

Diplômée en techniques d’intervention en loisir et en gestion d’artistes, de l’École du Show-Business à Montréal, Julie BRASSARD est une créatrice de moments qui se passionne pour l’organisation d’événements.

Peaufinant son sens de la coordination, elle réalise plusieurs projets d’envergure dont la scénarisation et la production de films amateurs, la rédaction et la mise en scène de jeux Meurtre et mystère, l'animation des Bontés Divines de Terrebonne en plus d'être la coordonnatrice du Théâtre de la Petite Comédie, à Deux-Montagnes, depuis août 2018.

Femme généreuse à l’esprit analytique, Julie accompagne les nouveaux écrivains à finaliser leur manuscrit via son rôle d’éditrice chez Signées JM, une maison d’édition à la carte qui offre une expertise complète.

Son premier manuscrit, travaillé en coécriture, est publié par les Éditions La Roupille en mars 2017, puis un second sera imprimé par Béliveau Éditeur en juin 2019. Toujours sous la plume de deux cerveaux et quatre mains, Julie renoue l'expérience avec Rachel Graveline pour une série jeunesse d'épouvante. Les deux premiers tomes (1 - Le village, 2 - La furie) sont publiés en septembre et novembre 2021 par l'entremise de la maison d'éditions Victor et Anaïs. Deux autres livres verront le jour en 2022 pour clore cette aventure.

Sensible au bonheur des autres, Julie cherche à pousser l’écrivain en herbe ainsi que le lecteur à prendre conscience de ses forces et à trouver en lui cette touche magique qui lui est propre.