Le Prix jeunesse des univers parallèles est remis au meilleur roman jeunesse de science-fiction, de fantastique ou de fantasy. Établi avec un vote parmi les élèves du secondaire, il va sans dire qu’il permet de stimuler les jeunes à lire et à découvrir la littérature de genre. Cette dernière peut ainsi gagner en visibilité, ce qui est non négligeable.

Cette année, les finalistes étaient :
Anna Caritas : tome 1 : Le sacrilège de Patrick Isabel. – aux Éditions Les Malins – Une excellente série d’horreur dans ma liste à chroniquer, je vous en reparlerai donc bientôt !

Nozophobia de Mathieu Fortin. – aux Éditions Bayard – Une très bonne dystopie que j’ai chroniquée à la radio pour le Cochaux show dont vous pouvez faire l’écoute ICI.

et le titre gagnant de cette année :

Le Programme de Sandra Dussault. – aux Éditions Québec Amérique – Une dystopie originale et… surprenante ! Vous pouvez aussi découvrir la chronique que j’en avais fait pour le Cochaux show pour en avoir un aperçu !

De la part de toute l’équipe, nos plus sincères félicitations aux 3 finalistes (3 romans à mettre dans votre pile!) et un bravo haut et fort à Sandra Dussault !

Pour la prochaine année, enseignants et bibliothécaires du secondaire, préparez-vous pour les finalistes suivants :
— Bravo à ceux-ci et bonne chance à vous 3 !! —

L’annonce officielle en ligne, si vous souhaitez l’écouter :

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.