Le prix jeunesse des univers parallèles existe depuis 2006 et c’est la corporation Passeport pour l’imaginaire qui le chapeaute. Ce prix couronne le livre de fantasy, fantastique ou science-fiction qui s’est démarqué durant l’année. Le choix des finalistes est décidé par un.e auteur.e, un.e enseignant.e ainsi qu’un.e travailleur.se issu du domaine du livre. Cette année, ils ont choisi Lucy Wolvérène de Sandra Dussault, publié chez Québec Amérique, Demi-vie de Magali Laurent, publié chez De Mortagne et Nouvel-Eden de Maude Royer, publié aux éditions Scarab.

Des élèves de plusieurs écoles et bibliothèques municipales à travers le Québec ont lu et voté pour leur roman coup de coeur. Lors de l’édition 2022 du Salon international du livre de Québec, la lauréate a reçu une bourse pour son oeuvre.

Félicitations à Magali Laurent et son roman Demi-vie (Rupture)!

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard