Pour les grandes romantiques : Les Bellatrices de Geneviève Boucher

L’histoire s’amorce sur un prologue audacieux où le lecteur se retrouve quelque peu confus, comme le personnage de Nalinie, qui s’éveille au cœur de la cellule des Bellatrices. De courte durée, cette entrée en la matière nous mène à comprendre comment ces guerrières sont recrutées et formées.

« Bienvenue ? Cela prouve-t-il ma réussite ? Elle ne se souvenait de rien, mais la confirmation de son appartenance à ce groupe lui semblait importante. » (p.9).

On découvre par la suite qu’au cœur de Montréal, la violence se déploie alors que des violes et des homicides s’accumulent. Un meurtrier en série parait avoir fait de la métropole son terrain de chasse. L’enquête reste cependant en arrière-plan, car la dynamique des Bellatrices se situe au centre de l’intrigue.

Pour ce regroupement, dont la lutte contre les démons s’avère la mission, la vérité derrière ces faits sordides s’impose assez vite. Un de ces monstres de l’enfer opère un rituel sacrificiel qui pourrait menacer l’humanité. Les anges guerrières doivent donc tout faire pour éviter qu’un passage entre l’enfer et la terre ne s’ouvre.

Cela dit, même si quelques scènes se révèlent assez brutales, l’action se retrouve entremêlée à la romance intense vécue par Kohl, la cheffe des Bellatrices.

En effet, la splendide dirigeante ne semble pas tout à fait ancrée à son devoir. Les charmes de Damien, un semi-démon d’une beauté inégalable, la tiennent otage de ses bras. L’enjeu est donc de savoir jusqu’à quel point critique s’enfoncera-t-elle dans cette volupté ?

Pour certaines lectrices, cette attraction irrépétible créera un réel engouement tandis que pour d’autres, ces séquences occasionneront un certain ralentissement dans le suspense.

« Paralysée dans son immense lit de satin, la femme aux cheveux noirs cessa de respirer pour éviter d’être prise à contempler avec intensité la scène sensuelle à quelques pas d’elle.

Sous le jet, Damien lui tournait le dos. L’eau glissait sur son torse, laissant des gouttelettes sexy sur son passage. Sa tête bascula vers l’arrière… » (p.128).

Évidemment, cet amour interdit trouve son sens dans la trame principale. Aussi, on se doute assez facilement de la raison pour laquelle Damien évolue dans ce décor. Mais ne vous méprenez pas, quelques surprises vous attendent tout de même à la finale, qui se révèle assez prégnante.

D’ailleurs, plus l’intrigue avance, plus le suspense prend de l’ampleur et les rebondissements se rapprochent pour convier ultimement le lecteur à s’accrocher aux promesses d’une suite mouvementée.

Il parait donc évident que si les romances sulfureuses juxtaposées à une enquête démoniaque vous invitent, cette série fluide et riche en personnages forts est pour vous !

Résumé :

Les Bellatrices : livre 1 : L’âme du semi-démon / Geneviève Boucher publiée chez Luzerne Rousse

Un meurtrier en série fait rage dans les rues de Montréal, laissant d’innocentes victimes dans son sillage. Seule Kohl et ses Bellatrices peuvent l’arrêter et éviter que ce rituel sacrificiel ouvre un passage de l’enfer à la Terre ; l’avenir des humains pourrait être en péril.

Cependant, la cheffe de la cellule montréalaise a la tête ailleurs depuis que leur recrue a fait Damien prisonnier. Sa mystérieuse attirance pour le semi-démon la mènera sur une route dangereuse…

Le prix à payer pour garder Damien vivant, à l’abri des anges, du démon assassin et de ses sœurs guerrières, sera-t-il trop grand pour Kohl ?

Partagez!