Texte de Nicolas Aumais, d’après le scénario original de Pierre Tremblay et de Roger Harvey / Bayard Canada

Au cœur du Grand Nord canadien, un clan inuit est durement frappé par la famine. Tard le soir, alors que les ventres vides des villageois gargouillent, plusieurs se remémorent la légende de cette terre merveilleuse où l’abondance faunique permettrait à tout le village de survivre. Dès lors, il est impératif d’envoyer de jeunes chasseurs à l’aventure, soit Markussi, Apik et Poutoulik. Ensemble, ils devront se dresser contre les dangers de cette contrée glacée. Sans se douter qu’il y aura aussi Croolik, l’obscur chamane de la tribu, jaloux des talents de Markussi, qui tentera de mettre plusieurs embûches sur leur chemin… Réussiront-ils à surmonter toutes ces péripéties?

Dès le premier coup d’œil, le livre, par sa superbe page de titre et sa quatrième de couverture, présente bien l’ensemble de l’aventure. Je trouve que l’idée de tirer les ficelles d’une histoire à travers l’esprit d’un peuple du Grand Nord canadien est assez originale. D’ailleurs, chacun des personnages apporte une saveur bien définie à l’histoire, malgré le manque d’approfondissement de ces éléments que j’impute au fait que le texte a été tiré d’un scénario plus détaillé. Je sens bien que les protagonistes trouvent aisément leur place dans un roman (qui existe aussi de l’auteure Marielle Bernard), mais pour le besoin des plus jeunes, le récit a été écourté. Autrement dit, les personnages sont très intéressants et bien caractérisés, le problème c’est que le lecteur en veut plus! La magie se dégage facilement à travers les images époustouflantes et les répliques des êtres mystiques. Je suis certaine que les enfants apprécieront l’aventure qui les transportera dans un univers nouveau!

D’ailleurs, pourquoi ne pas en faire une belle activité de famille! Installez-vous dans une atmosphère propice: votre cour recouverte de neige! Les enfants roulés dans des couvertures chaudes avec une tasse de chocolat fumant dans les mains, une belle expérience dont ils se souviendront!

Bonne lecture!

Restez à l’affut car le film sera présenté à l’écran dès le 22 février.

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.

 

 

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.