En 2022, j’ai dépassé mon objectif de lecture de 5 : j’ai lu 60 livres. Je suis bien contente, surtout que j’ai lu beaucoup d’œuvres québécoises. Toutefois, je vais rester raisonnable et n’augmenter mon défi de 2023 que de trois livres. J’avoue avoir un peu peur de ne pas répéter le même exploit!

Étant donné que j’ai lu autant de romans adultes que de jeunesse, j’ai décidé de faire deux top 10.

Dans ce top adulte, vous trouverez des romans québécois ainsi que deux romans étrangers, dont un en anglais.

1- Destins – Porteuses de secret par Isabelle Hébert

Voir ma chronique ici.

 

 

 

 

2- Skyward par Brandon Sanderson

 

 

3- Arrête ton cinéma, Margaux Fortin par Sandra Verilli

 

 

4- Le bouclier et l’olivier – La reine déchue par Ariane T. Lessard

Voir ma chronique ici.

 

 

 

 

5- La dernière sorcière d’Écosse par Valérie Langlois

 

 

6- Destins – Invisible parmi nous par Isabelle Hébert

Voir ma chronique ici.

 

 

7- Dune, book 1 by Frank Herbert

 

 

8- Un c’est bien, deux c’est mieux par Dana Blue

 

 

9- Pour rien au monde par Ken Follett

 

 

 

 

10- Culloden par Valérie Langlois

 

 

 

 

 

 

 

Certains livres n’ont pas fait mon top 10, mais ça ne veut pas dire qu’ils n’y méritent pas une place : juste que d’en choisir seulement 10, c’est vraiment difficile!

Mentions spéciales:

The midnight library by Matt Haig

 

 

Les Winchester – Lincoln par Audrée McNicoll

 

 

Aller simple pour l’inconnu par Benoît Picard

Voir ma chronique ici.

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard