Pour 2021, je n’ai pas trop osé augmenter mon défi de lecture sur Goodreads. Je suis passée d’un objectif de 45 à 47… Je pense que j’aurais pu m’en demander plus, puisque j’ai lu 60 livres en tout! Dans mon top 10, vous trouverez des romans en français et en anglais, du québécois comme de l’étranger, du jeunesse et de l’adulte. 

Pour l’an prochain, je me suis mis comme objectif de lire 55 livres. À suivre…

1 – Notre secret de Noël par Aurore Chatras

2- Hiii! Haaa! par Caroline Langevin

3- Ties that bind par Phillip Margolin

4- Homeland – The legend of Drizzt #1 par R.A. Salvatore

5 – Princesse promise tome 1 par Naomi Chauret

6 – Traveling pants (les 4 tomes) par Ann Brashares (tome 1 sur l’image)

7 – GHB par Sylvie G

8 – Agatha Raisin La quiche fatale par M.C Beaton

9- Bury your dead par Louise Penny

10 – Rym (les 4 premiers tomes) par Ericka Duflo (tome 1 sur la photo)

Voir ma chronique ici

Mention spéciale:

Bushcraft, la survie relaxe par Billy Rioux

Star Miaou (les 2 premiers tomes) par Josée Paquet (tome 2 sur la photo)

Voir ma chronique ici

Camping Transylvanie (tome 1) par Rachel Graveline (Tome 1 sur la photo)

Voir ma chronique ici

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard