Titre: Ma vie de gâteau sec

Auteur: Elizabeth Baril-Lessard

Maison d’édition: Éditions les Malins

Genre: jeunesse

Résumé:

Pour Louane, la danse, c’est toute sa vie. Danser est ce qui lui permet de se sentir bien, de se sentir forte, de se sentir à sa place. Mais un jour, lors d’un spectacle devant des centaines de personnes, sa gorge s’assèche, sa vision se brouille, son coeur bat à tout rompre… et elle s’effondre. Quelques rendez-vous chez le médecin plus tard, on lui accole l’étiquette de trouble anxieux. Louane tombe de haut: elle n’a pas d’autre choix que d’abandonner sa passion.

Devant occuper les heures de cours habituellement dédiées à la danse par autre chose, elle se réfugie à contrecoeur à la bibliothèque. Elle est loin de se douter qu’elle y rencontrera Théo, un autre laissé pour compte. Lui a la tête pleine d’idées, tandis que Louane s’est toujours concentrée sur une seule facette de sa personnalité. À travers cette amitié, ces deux incompris apprendront à redéfinir leurs identités et à s’ouvrir à de nouveaux horizons.

Avis de lecture:

Même si au départ un adulte se fait rapidement la réflexion qu’il lit effectivement du jeunesse, cet aspect devient vite secondaire au fil des pages. 

La façon dont Louane s’exprime, les images utilisées par l’auteure, sa plume légère et colorée, tout force le lecteur à poursuivre sa lecture pour voir comment Louane affrontera la fin de l’année scolaire.

L’anxiété est un trouble très présent chez beaucoup de jeunes, mais encore trop ignoré et/ou méconnu de plusieurs. Elizabeth l’aborde de manière accessible et réaliste, donne la voix à Louane qui met des mots sur ses maux. Des mots simples, imagés, qui veulent tout dire. Malgré de nombreux bas, Louane continue d’avancer et une belle évolution se développe au fil des jours.

Tout comme le titre du roman, les titres des chapitres sont juste parfaits ! Si le lecteur se questionne d’où viennent ces petits bijoux, la réponse se trouve toujours dans les pages suivantes et parfois de façon surprenante. Encore une fois, l’auteur étonne par sa plume originale.

Un très bon début à cette série qui se poursuit dans Ma vie de jello mou. Comment Louane et son anxiété survivront-ils à cette nouvelle année ? 

 

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard