La Naufragée urbaine par Marie Potvin / Numériklivres

[Cette critique est tirée de l’entrevue Les nouveautés de l’automne, signées Marie Potvin]

Mon coup de cœur dans ce roman va au personnage attachant de Flavie Lamontagne. Une jeune femme brillante de 29 ans, aux allures un peu gitanes, qui est toujours forte, à l’écoute d’autrui et surtout dotée d’une grande générosité. Elle se retrouve malgré elle au cœur des disputes fraternelles de Mathieu et Hugo. Comment une relation familiale peut-elle à ce point s’envenimer? Jusqu’où iront donc les problèmes de plus en plus envahissants de ces deux hommes? Au-delà de ce tourbillon entraînant, la touchante Flavie cherche à reprendre le contrôle de sa vie. C’est dans ce détour qu’elle entretiendra un rapport plutôt houleux avec Mathieu pendant qu’une amitié grandissante s’éveillera dans son échange avec Hugo. Saura-t-elle retrouver son équilibre et s’avouer le penchant de son cœur?

Le tango des personnages se coordonne très bien pour nous faire danser jusqu’à la fin. En plus de reconnaître l’humour habituel de cette bonne auteure de romance, vous pourrez glisser dans une histoire inattendue entre les 2 frères Latour. Personnellement, je pense que « La Naufragée urbaine » est certainement le meilleur titre de Marie Potvin. Félicitation pour ce beau « Roman de fille »!

 

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.