Titre: Lucy Wolvérène – Les cristaux d’Orléans

Auteur: Sandra Dussault

Maison d’édition: Québec Amérique

Genre: Fantasy jeunesse

*Finaliste au Prix jeunesse des Univers parallèles 2022

Résumé :

En passant par cette porte, tu trouveras ce que tu cherches, mais aussi ce que tu n’as jamais cherché…

Féroce et irascible comme le carcajou, Lucy Wolvérène, 17 ans, sent la colère bouillir en elle depuis qu’elle a été arrachée à la communauté crie dont elle est originaire. À Québec, en 1907, vivant du fruit de ses vols, la jeune femme se moque des autorités aussi bien que des hommes-corbeaux qui sillonnent la ville la nuit. Quand la possibilité de perpétrer le coup du siècle se présente, elle est prête à tout mettre en œuvre pour y parvenir… même si ça implique de se rendre sur l’île d’Orléans, siège d’une forteresse où se retrouvent les plus dangereux criminels de la cité.

Avis de lecture :

Lucy Wolvérène n’est pas une fille comme les autres. De prime abord, c’est quelqu’un qui est froid, autoritaire, qui ne rit pas facilement et tient tout le monde à distance. Plutôt que d’être rebuté par Lucy, le lecteur se rapproche de plus en plus d’elle. Parce qu’on en apprend un peu plus sur son passé au fur et à mesure qu’avance l’histoire, et parce qu’on s’aperçoit que sa carapace a peut-être une petite ouverture… L’ensemble est rafraîchissant.

Si Lucy est la protagoniste, les personnages qui gravitent autour d’elle sont tout aussi intéressants, originaux et intrigants. Si Lucy se targue de faire confiance à peu de monde et de s’attacher à encore moins, il semblerait que ses plus proches collaborateurs sont plus que ce que tous croient. C’est touchant de voir l’évolution des pensées et des sentiments de Lucy à leur égard.

D’autant plus que la situation dans laquelle se trouve Lucy est loin d’être idéale pour s’épancher sur ses émotions. Le passé de la jeune femme la rattrape, mais elle s’en aperçoit trop tard. À présent qu’elle a entraîné toute son équipe dans un plan plus grand qu’elle, comment les en sortira-t-elle ?

La fin laisse le lecteur avec un gros manque, qui ne donne qu’une seule envie : se procurer le tome 2 pour découvrir comment l’auteur et Lucy s’extirperont de ce mauvais pas.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard