L’Éveil de Catherine Chénard

Titre de la trilogie : L’éveil
Tome 1 : Trahison
Tome 2 : Commencement
Tome 3 : Sacrifice

Auteure : Catherine Chénard
Maison d’édition : Matyka
Genre : Fantastique urbain pour jeunes adultes

Résumé du tome 1 :

Seriez-vous prêt à tout abandonner pour sauver un être cher?

Une guerre fait rage, opposant le bien et le mal, où la mort est la plus belle délivrance. Mais Kayla refuse d’avoir recours à cette alternative. Elle est prête à tout pour sauver les gens qu’elle aime. Elle mettra sa vie en péril et sacrifiera sa liberté pour donner un espoir de survie à son Clan.

À travers l’horreur, la désolation et le chaos, elle aimera deux hommes, un humain et un sorcier. Ensemble, ils formeront un triangle amoureux lui étant nécessaire afin d’espérer conserver un équilibre précaire, l’empêchant d’être happée par les ténèbres.

Kayla sera mêlée à une chasse aux sorcières meurtrière, où l’amour et l’amitié deviendront des faiblesses exploitées par des sorciers malveillants à la soif de pouvoir démesurée.

C’est seulement en acceptant de combattre que vous pourrez survivre à cette guerre.

 

Avis de lecture :

Un seul mot : action ! Déjà, dans la lecture des premières pages, nous arrivons littéralement dans une guerre entre chasseurs et sorciers.

« Deux clans de sorciers, le premier essayant de survivre, et l’autre mettant tout en œuvre pour les détruire. Deux clans qui ne veulent qu’une seule chose : Kayla. »

Le clan de Kayla n’est pas en position de force. Certains sont prisonniers d’une main sanguinaire tandis que d’autres tentent de trouver une solution pour se sortir de cette impasse.

Un mélange de genre très surprenant ! Entre un style à la « Hunger Game » et « Divergence », cette trilogie a tout pour plaire ! Il y a des scènes d’actions, de terreur, de trahison, de sexe et d’amour impossible, mais surtout, une ambiance bien ressentie et des personnages bien campés. Une histoire qui se tient, et qui nous garde en haleine du début à la fin.

C’est fou comment je me suis sentie happée rapidement par les émotions, par le désir de protéger les « bons » sorciers. Combien Mathilde, Josh, Adam, Edna et Terry se sont approprié de mon imaginaire pour y vivre pleinement. J’avais l’impression d’être avec eux… J’étais terrifiée à l’idée qu’ils soient torturés, voire tués.

Bravo à l’auteure, Catherine Chénard. J’ai plongé dans cette atmosphère désolante avec facilité, passion et espoir. Lors de ma lecture, mon rythme cardiaque s’est accéléré à plusieurs reprises, craignant pour le trio d’amoureux. Kayla m’a surprise par ses prises de décisions. Le fait qu’elle cherche toujours à protéger son clan, à se sacrifier… c’était bien souvent bouleversant.

 

Pour découvrir l’auteure : clique ici !
Pour se procurer ses livres : clique ici !

Partagez!