Titre : L’espérance de vie des flocons de neige
Auteure : Marie Paquet
Maison d’édition : Goélette
Genre : romance

*

*

Résumé :

L’Antarctique. Il faut être un peu fou pour aller s’y cloîtrer pendant des mois. Pourtant, Tessa Preston y atterrit avec fébrilité. Et quel dépaysement ! Le désert blanc est un véritable terrain de jeu pour la physicienne, et une chance inouïe de prouver sa valeur dans une station de recherche unique au monde.

Elle doit seulement faire abstraction de l’astronome en chef, qui lui réserve un accueil glacial. Il semblerait que le pôle Sud ne soit pas assez loin pour empêcher le passé de rattraper la jeune femme, et ce qui se présentait comme un point marquant de sa carrière se transforme rapidement en défi personnel. Tessa devra surmonter ses insécurités et vaincre le froid… sous toutes ses formes.

*

*

Avis de lecture :

J’ai adoré ma première lecture de Marie Paquet. Totalement charmé par sa magnifique plume. On embarque rapidement dans le roman. On s’attache à l’héroïne. Tessa devient rapidement cette bonne amie qu’on écoute et encourage. Sa personnalité est rafraichissante. Son humour, son courage et sa joie de vivre sont vivifiants.

« J’ai tellement rêvé de vivre une telle aventure, de sortir des sentiers battus ! »

Un rêve qui est légèrement perturbé par la froideur de l’astronome en chef, Malcolm Chase. Une chance, l’auteure ne nous fait pas languir trop longtemps. On comprend au fil des pages le pourquoi de cette attitude.

« Je refuse que ce soit ça, notre histoire. »

Sous la tension des non-dits, des doutes et des blessures, le récit ne réussit pas à faire disparaître ces étincelles que l’on perçoit. Entre les lignes, on capte l’étendue de cet amour véritable. On sait qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Du moins, on l’espère. Mais comment faire pour qu’ils le comprennent, eux ?

« Une mini, non, une infime particule de la flamme qui embrassait jadis son regard vient de réapparaître. »

L’espoir d’un happy-end se dévoile… Ne dit-on pas que tout à une raison d’être ?

« J’ai probablement grandi dans cette épreuve, également. »

C’est beau ! C’est touchant ! J’ai ri. J’ai craint le pire. J’ai soupçonné. Espéré. Et finalement, j’ai souri.
Merci pour ce moment d’émotion. Clairement, j’en veux encore !

Pour découvrir l’auteure : clique ici !
Pour découvrir la maison d’édition : clique ici !

Partagez!