L’atelier du père Noël par Cécile Petit, illustré par Sébastien Pelon / Éditions Milan

L'atelier du père Noël par Cécile Petit, illustré par Sébastien PelonQue se passe-t-il dans la maison du père Noël alors que le décompte de l’avent sonne à l’horloge le temps qui s’écoule bien trop rapidement. Les lutins sont occupés; pendant que « Léonie, une vraie polyglotte », s’occupe de traduire le courrier, dans l’atelier de menuiserie, Antoine, Octave et Baptiste confectionnent des jouets de bois. Ailleurs, Edgar a entrepris la création d’un « nounours fantastique ». Dans tout ce branle-bas, une odeur sucrée voyage dans les petits ateliers et chatouille bien vite les narines des lutins au travail. Miam ! Les fournées de biscuits embaument. Malgré toute l’ardeur de ces petits travailleurs de Noël, il semble arriver plusieurs catastrophes pendant les préparatifs, espérons qu’ils seront tous prêts pour le grand jour… autrement, il faudra peut-être annuler Noël cette année !

C’est avec une belle grande maison cartonnée à déplier que chaque enfant découvre, un jour à la fois, les péripéties que vivent les lutins lors des préparatifs de Noël. Avec chaque petite histoire, un rabat à soulever sur la maison,  une idée amusante qui plaira aux petits curieux, un peu plus fébriles chaque jour. Je sais que le décompte est déjà commencé, mais vous n’aurez aucune difficulté à rattraper le retard des quelques jours écoulés puisque les textes sont l’équivalent d’un ou deux paragraphes. Je pense que les parents qui n’aiment pas trop s’éterniser dans la lecture du soir adoreront la formule courte des textes et les enfants aimeront connaître les sympathiques aventures des lutins. Évidemment, la maison est fragile alors il faut s’assurer que l’enfant soit en âge d’être délicat… Ne pas laisser sans surveillance aux petites tornades de 2 ou 3 ans.

Sinon, je l’ai lu jusqu’à la fin, ne vous inquiétez pas, Noël reviendra encore cette année! Ouf!

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.