Les Lectures de Riley et ses incontournables romances

Dès que l’on me parle de Décembre, j’ai aussitôt le désir de relire une romance. Et c’est inconcevable, dès que je parle de romance, ce sont ces cinq romans qui me reviennent aussitôt en tête. Ce sont ceux que j’ai envie de relire, de redécouvrir comme si je ne les avais jamais lu tant elles ont su venir chercher quelque chose en moi. Ce sont mes incontournables du mois de Décembre lorsque j’ai envie d’une lecture feel good qui me fait pleurer ma vie et qui me rappelle combien l’amour peut être beau parfois.

    1. Elles de Janney Deveault

« Très honnêtement, je ne m’attendais pas à ressentir autant la puissance des mots pendant ma lecture. Je perdais littéralement tout contact avec la réalité pour me plonger entièrement dans l’univers de Cass et James. Je n’aurai jamais cru que leurs émotions seraient aussi puissantes qu’elles m’atteindraient de plein fouet ainsi. À plusieurs reprises, je me suis littéralement mise à pleurer tant j’avais le cœur douloureux. »

Pour lire le billet complet

2. Le sommeil des loutres de Marie-Christine Chartier

« Je n’aurai jamais cru qu’une histoire de rédemption et de guérison pouvait prendre une forme aussi douce et délicate. La relation qui unit Jake à Émilie est tout à fait incroyable. À chacun de leur dialogue, un énorme respect l’un de l’autre se ressent au travers le texte. Il ne s’agit aucunement d’une relation malsaine de l’un qui cherche désespérément à aider l’autre pour oublier son propre malheur. Leur relation est de ce qu’il y a de plus sain. »

Pour lire le billet complet

3. Branché sur toi de Janney Deveault & Sophie Vaillancourt

« Mais la vraie raison pourquoi cette œuvre est majestueuse, c’est les thèmes qu’on découvre ici. Il ne s’agit pas que d’un simple boys love. Ici, on oublie les tabous. On les défonce même à coup de poing. On les exprime, on en parle, on les met devant nos yeux. Ici, l’anxiété est parlée sous plusieurs formes : généralisée, stress post-traumatique, mais aussi l’anxiété de performance. Il s’agit d’un thème que l’on voit assez souvent de nos jours, mais jamais sous le regard d’un homme. Mais surtout, on fait référence à la violence domestique, aux relations malsaines… Encore sous le regard d’un protagoniste masculin. Le fait de mettre l’aspect sur la violence que subit un garçon de la part d’un autre homme est un élément qui m’a beaucoup touché. »

Pour lire le billet complet

4. Hadès et Perséphone de Thaïs Barbieux

« Bien qu’elle reprenne la version originale, elle n’a pas hésité à se la rappropriée pour l’allonger et en faire une magnifique histoire d’amour. J’ai vraiment été étonnée par la différence qu’elle apportait au mythe original, sans jamais lui retirer son essence. Cette nouvelle version, aussi poétique que magnifique soit-elle m’a réellement surprise. »

Pour lire le billet complet

5. Jusqu’à l’aube de Joannie Touchette

« Pour commencer, j’ai envie de dire que ce roman est tout simplement ‘parfaitement imparfait’. […] Dans ce roman, on parle ouvertement des idées noires, de la dépression et du suicide. On rencontre plusieurs personnages qui ont été brisés par la vie pour de nombreuses raisons. Outre la rédemption et la romance, c’est un thème très présent dans l’histoire. C’est parfois un sujet difficile à aborder, car il n’est pas toujours évident de parler de ce genre de thématique. […] Les émotions qui se dégagent à propos du suicide sont plus que fortes et percutantes. Il est impossible de rester de marbre devant de telles paroles et de tels événements. »

Pour lire le billet complet

Partagez!