Divers

Légendes & horreur à travers quelques œuvres québécoises

De la même façon que les légendes ont traversé les époques, par leurs mystères et leurs saveurs, elles ont su inspirer bon nombre d’artistes. Que ce soit par l’entremise de peintres ou de sculpteurs, il n’en demeure pas moins intéressant de découvrir ce qu’ils ont gardé de ces récits, ce qu’ils ont reproduit à travers leur mode d’expression pour nous transcender de leurs visions.

Comme le tout se passe de mots, mais sera, je l’espère, une découverte de sensation, d’impression, je vous laisse à une contemplation silencieuse.

~ Soyez avertis que les dernières œuvres s’apparent à l’horreur. ~

Inspiré de la légende de Rose Latulipe

Jeanette Trépanier, artiste peintre québécoise – Découvrez ses galeries thématiques en ligne
1149 Rose Latulippe – Huile sur toile 16×20

rose-latulippe-16x20

Hélène Beck, artiste peintre du Saguenay-Lac-St-Jean
Son site, aussi avec des galeries: http://www.helenebeck.com/

1_g-sized

Inspiré de la légende de la Chasse-Galerie

Caroline Bouchard, sculpteure
Voyez-en plus sur sa page Facebook

1374261_524169701006586_1400976712_n

 

Emmanuel Garant 
© E. Garant LA CHASSE-GALERIE – Huile 24×30

chasse-galerie_h24x30_emmanuelgarant2008

 

Bernard Proulx, sur la Galerie d’art le Belley
La Chasse Galerie en Passant par les Chutes Montmorency 2015 , Acrylique 24×20

8128047-1

 

George St-Pierre, originaire de Chicoutimi (1927-1985)
Il a beaucoup d’oeuvres inspirées de légendes, voyez sur son site.
La Chasse-Galerie, acrylique 30X30po

images

 

Pour découvrir une multitude d’autres œuvres inspirées de ce thème faites un saut dans la collection Mythes et légendes de la Galerie Archambault.

 

Place à l’horreur dans l’art

Yannick Bouchard, très prolifique artiste du domaine de l’horreur
Découvrez son site  Illusory Dreams
Drowning, oeuvre numérique

drowning

Aussi de Yannick Bouchard
The Flame Princess and Alice, oeuvre numérique

flame_princess

Si vous aimez le genre, je vous conseille aussi fortement une visite sur le Mur Insolite où il y a quelques artistes dédiant leurs oeuvres à l’horrifique (Darkart, sculpture, peinture).

Dont ;

Namida, art numérique

4d4a8b_6cb0389ad4ce4e08a294e93c826e88fe

ET

Anktil, sculpteur

4a7976_8a6ab76ac5ce44d9927715fab961a22a

C’est dans ce tourbillon de visions sombres que je vous laisse à vos frissons, surtout n’oubliez pas que “La folie est souvent la logique d’un esprit juste que l’on opprime”, OLIVER WENDELL HOLMES.

 

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.