Titre : La sorcière d’hiver — Équinoxe d’automne
Auteure : Gabrielle Dubé
Maison d’édition : Victor et Anaïs
Genre : roman jeunesse fantastique — 13 ans et plus

Résumé :

La dernière année du secondaire s’annonce remplie de grandes décisions, et Dahlia est loin d’être certaine du chemin à suivre. Lorsque sa famille de sorciers s’invite chez sa tante pour lui offrir de voyager avec eux et enfin découvrir leur monde, elle saisit sa chance.

Seulement, entre les cauchemars, les signes sinistres et les secrets de famille bien enfouis, leurs vacances prennent une tournure effroyable. Et si l’univers des sorciers n’était pas si accueillant que ses proches le prétendent ?

 
Avis de lecture :

Alors là, chapeau à l’auteure, Gabrielle Dubé ! Je ne m’attendais pas du tout à ce genre d’histoire. Je me suis laissé charmer par sa plume et surprendre par un récit où la magie prend une place bien spéciale au sein d’une famille dysfonctionnelle. Là où certaines vérités sont visiblement bien cachées.

« Comment suis-je censée faire partie de cette famille s’ils me gardent dans l’ombre ? »

Une chance, Dahlia peut compter sur le support de sa tante, ainsi que de sa meilleure amie. Ce monde, cette deuxième famille de sorciers, elle n’en fait pas partie. Cependant, elle doit composer avec ses émotions et son besoin de comprendre l’attitude de ses parents. Et même si elle aimerait mieux les connaître, elle ne sait pas trop comment faire.

Dès les premiers chapitres, la jeune adolescente se trouve « coincée » à faire un voyage avec sa « drôle » de famille dans un « autobus à la couleur du ciel d’été ». La tension est palpable entre sa mère et elle, mais son jeune frère lui démontre de l’affection qu’elle n’avait pas envisagée.

Puis, tout à coup, ils se retrouvent dans un village perdu dans le fin fond des bois. Où les gens agissent de façon bizarre.

« Je regarde par-dessus mon épaule […] Quelque chose cloche… »

Deux, trois frissons plus tard, ma lecture soulève des questions. Qu’est-ce qui se passe ? Et paf ! Tout s’enchaîne. De l’action. Des réactions. De l’incompréhension. De la tension. Du drame. Et encore tout plein de questions.

C’est troublant. Mais tellement captivant !

La fin du livre nous laisse sur quelques possibilités fort intéressantes. Vers quoi l’histoire se dirige-t-elle ? Qu’arrivera-t-il à la famille ? À Dahlia ? À son jeune frère ?

Que j’ai hâte d’en savoir plus !

Pour découvrir l’auteure : clique ici
Pour découvrir le roman : clique ici

Partagez!

Julie Brassard

Diplômée en techniques d’intervention en loisir et en gestion d’artistes, de l’École du Show-Business à Montréal, Julie BRASSARD est une créatrice de moments qui se passionne pour l’organisation d’événements.

Peaufinant son sens de la coordination, elle réalise plusieurs projets d’envergure dont la scénarisation et la production de films amateurs, la rédaction et la mise en scène de jeux Meurtre et mystère, l'animation des Bontés Divines de Terrebonne en plus d'être la coordonnatrice du Théâtre de la Petite Comédie, à Deux-Montagnes, depuis août 2018.

Femme généreuse à l’esprit analytique, Julie accompagne les nouveaux écrivains à finaliser leur manuscrit via son rôle d’éditrice chez Signées JM, une maison d’édition à la carte qui offre une expertise complète.

Son premier manuscrit, travaillé en coécriture, est publié par les Éditions La Roupille en mars 2017, puis un second sera imprimé par Béliveau Éditeur en juin 2019. Toujours sous la plume de deux cerveaux et quatre mains, Julie renoue l'expérience avec Rachel Graveline pour une série jeunesse d'épouvante. Les deux premiers tomes (1 - Le village, 2 - La furie) sont publiés en septembre et novembre 2021 par l'entremise de la maison d'éditions Victor et Anaïs. Deux autres livres verront le jour en 2022 pour clore cette aventure.

Sensible au bonheur des autres, Julie cherche à pousser l’écrivain en herbe ainsi que le lecteur à prendre conscience de ses forces et à trouver en lui cette touche magique qui lui est propre.