La mort des corbeaux

Titre : La mort des corbeaux
Auteur : Mikaël Archambault
Les éditions Goélette
Genre : Thriller fantastique

Résumé :

Elliot Leclair, avocat en normes du travail, meurt subitement tandis qu’il s’intéresse d’un peu trop près aux activités de la société pharmaceutique CanPharma. Il est alors transporté au Purgatoire, où on le condamne à travailler chez les corbeaux pour gagner son Ciel. Il a désormais pour mission de faucher les âmes des personnes dont l’heure est arrivée afin de les mener jusqu’à l’Au-delà.

Alors qu’il apprivoise son nouveau rôle, Elliot découvre que sa mort est étrangement liée à CanPharma. Il décide de freiner leurs travaux malhonnêtes, mais pour ce faire, il devra trahir la règle numéro un des corbeaux : interdiction d’interférer parmi les vivants…

Avis de lecture :

Une fois ta mort décrétée, est-ce que tu crois mériter une place au ciel ? Ou est-ce que tu as commis des erreurs impardonnables qui t’assurent un vol direct en enfer ? Une question qui varie d’une personne à une autre, ou du moins, selon nos croyances.

Perso, l’aspect du paradis versus l’enfer est un sujet qui me captive à chaque fois. Et cette idée du purgatoire est quelque peu… réconfortante. Mais pas nécessairement du point de vue de l’auteur. Dans le livre, cet endroit est beaucoup moins inspirant. Certains ont soif de pouvoir et les magouilles semblent y mener une cadence injuste.  

Une lecture envoûtante. Un page turner addictif. Une enquête bien ficelée qui nous tient en haleine du début à la fin.

Bravo à l’auteur pour ce troisième roman ! À quand le prochain ?
 

Pour découvrir l’auteur : clique ici !

Partagez!