C’est accompagnée de ma petite tribu que je me suis rendue avec plaisir à l’avant-première montréalaise du film 3D, « La légende de Sarila ».

feu

La grande force va assurément aux personnages et à l’animation puisque le synopsis reste simple. C’est la famine du clan qui mène celui-ci à la décision d’envoyer trois des leurs à la recherche de Sarila, une terre merveilleuse où l’abondance faunique pourra combler les ventres vides. Les superbes illustrations animées accentuées de l’effet 3D du Grand Nord canadien offrent à coup sûr une atmosphère propice et surtout magique. Les péripéties qu’auront à traverser les 3 jeunes Inuits sauront garder les enfants en haleine.

Cependant, je crois que la palme d’or va assurément au personnage de Croolik, le chamane du village écorché par un passé difficile devenu sournois, jaloux et surtout mesquin à souhait. Le genre de méchant qu’on aime parce qu’il l’est suffisamment pour « scotcher » à leur siège les plus vieux de la famille sans toutefois faire trop peur aux tout-petits. sarila11
sedna

Sans quoi, nul doute que la déesse, Sedna, plaira à plusieurs, une sirène des eaux glacées à la fois mystique, mielleuse et dotée d’un tempérament vif qui met à l’épreuve Markussi, un adolescent dont les pouvoirs particuliers s’éveillent tranquillement tout au long de l’histoire. Avec un brin de romance qui fleurit dans le cœur de la jeune Apik, promise au fils du chef de la tribu, le chasseur Poutoulik, les 3 amis trouveront bien plus que Sarila. Bref, il y a un beau cocktail de personnages pour charmer vos enfants (vous, également!) qui découvriront une belle aventure où l’amitié et la pureté du cœur seront les valeurs primées.

Un film 3D, 100 % québécois, que je vous conseille fortement!

Vous pouvez lire ma chronique littéraire sur l’album jeunesse du même titre édité par Bayard Canada que je vous invite à consulter >>> Nouveauté: La légende de Sarila

Également en version roman pour les plus grands du même éditeur >>>La légende de Sarila (roman)

La bande-annonce:

AVEC LES VOIX

Guillaume Perreault, Mariloup Wolfe, Maxime Le Flaguais, Mario St-Amand, Dorothée Berryman, Elisapie Isaac, Rémy Girard, Marina Orsini, Florent Vollant et Sarah-Jeanne Labrosse

Durée : 80 minutes /Idée originale: Pierre Tremblay / Scénario: Pierre Tremblay et Roger Harvey / Réalisation: Nancy Florence Savard / Producteurs: Paul Risacher, Nancy Savard, Normand Thauvette, Marie-Claude Beauchamp / Studio de production: Productions 10th Ave, CarpeDiem Film & TV

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.