La définition d’un bon roman pour toi, c’est quoi ?

Depuis mon entrée officielle comme auteure dans le monde littéraire, je cherche à parfaire mon style d’écriture, à trouver le comment du pourquoi et à appliquer cette façon de faire à mes écrits. Je suis à la quête de LA recette qui va charmer.

En cinq ans, j’ai surtout découvert qu’il n’y a pas de plan précis. Certains écrivains suivent une méthode, d’autres non. Certains utilisent l’imparfait tandis que d’autres préfèrent la narration au présent. Le succès d’un livre est aléatoire parce qu’un bon livre, c’est d’abord une bonne histoire qui nous plaît, point !

Selon ta personnalité, le genre que tu privilégies, le style qui vient te chercher et les personnages auxquels tu t’attaches, les mots produiront cette magie qui leur appartient. Un même roman peut détenir deux versions d’appréciations ; on aime ou on n’aime pas. Dans une soirée, j’ai vu le même roman être adulé par une personne et complètement détruire par la critique d’une seconde. Qu’est-ce qui fait que l’un à adoré tandis que l’autre à détesté ?

Un auteur écrit d’abord pour se faire plaisir, pour rendre vie à des mots qu’il choisit. Ensuite, il va juste qu’au bout pour se faire lire. Pour qu’une autre paire d’yeux puisse insuffler sa vision à ces mêmes mots. Une fois que le processus de lecture est enclenché, ces lettres engendrent des phrases, des émotions, des images… Tandis que l’un les perçoit d’une façon, l’autre les vit différemment.

C’est aussi simple, aussi banal que ça !

Alors pour toi, c’est quoi un bon roman ?

Si tu n’as pas aimé, ferme le livre et prends-en un autre. Si tu as aimé, parles-en autour de toi. Ce sera la plus belle des récompenses pour que cette histoire puisse survivre parmi ses consœurs.

Bonne lecture !

Julie 🙂

Partagez!

Les commentaires sont fermés.