[Cette critique littéraire est tirée de mon DOSSIER: LECTURE / NUMÉRIQUE / JEUNESSE]

Avec une page de titre coloré et sympathique malgré ses monstres entourant le héros, je dirais qu’on a là une formule gagnante pour attirer un jeune à sa lecture! Après une ou deux pages, on remarque tout de suite un brin d’humour au-delà de l’intrigue qui s’amorce tranquillement. Les premiers choix sont relativement simples puis s’intensifient au fil de l’histoire. Mon seul « hic » est le fait que nous avons involontairement cliqué sur des liens à la fin de certains chapitres. Comme nous n’avions pas noté le chiffre de la section en cours de lecture, nous avons recommencé au début et rapidement suivi le même chemin pour poursuivre la lecture. Comme je lis sur iPod, évidemment le problème n’est peut-être dû au petit écran. D’autre part, en prenant soin de mémoriser votre numéro de chapitre, vous évitez ce genre de contretemps.

Et l’histoire…

Plongez dans le rôle d’un libraire qui se retrouve aspiré entre les pages d’un Livre malveillant! Oui, Livre est bien un personnage qui interagit et pas seulement un objet d’usage.  Des rencontres en tout genre (littéraire) vous attendent dans cette bibliothèque infernale. Saurez-vous reconnaître vos alliés de vos ennemis? Pensez-vous pouvoir relever le défi et réussir votre quête dès la première lecture? Comme je lis tranquillement ce livre avec mon fils, nous n’avons pas encore terminé l’aventure. Nous venons de cruellement mourir dans un festin de vampires. Ne vous en faites pas, la terreur n’est pas au rendez-vous, l’intrigue est bien dosée pour ne pas effrayer exagérément vos jeunes qui prendront plaisir à accomplir leur destin! 😉

@studiowalrus  http://www.walrus-books.com/2012/02/ldvelh/

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.