Lors du Salon international du livre de Québec, les éditrices Julie Brassard et Mélissa Malboeuf de Signées JM ont accepté de répondre à quelques questions. Venez découvrir cette jeune maison d’édition.

Parlez-moi d’abord de votre parcours individuel.

Julie: Nous avons publié ensemble deux romans. De mon côté, le 4e tome de la série Hantises, co-écrite avec Rachel Graveline, est en production. Puis, j’ai une romance de Noël qui est entre les mains de mes bêta-lecteurs.

Mélissa: En plus des deux romans que j’ai écrit avec Julie, j’ai Être, l’ascension de la reine, qui paraîtra chez Signées JM.

Qu’est-ce qui vous a mené à créer votre maison d’édition?

Nous avons reçu un appel d’une maison d’édition qui voulait nous vendre sa maison d’édition. Nous sommes allées chercher une formation d’éditrice au Centre Mini Génie de Val-David. Nous avons finalement décidé de créer une maison d’édition à notre image, avec nos couleurs, notre vibration.

Qu’est-ce que Signées JM?

C’est une maison d’édition à compte d’auteur qui accompagne les femmes entrepreneures à écrire leurs livres pour les faire rayonner. Ce n’est pas une maison d’édition traditionnelle. Chez nous, le rôle de l’auteur, c’est d’être auteur. Notre rôle est de les coacher afin qu’elles ne se retrouvent pas seules.

D’où vient le nom?

Signées pour qualité, high ticket, sur la coche. La qualité du résultat est très importante. JM pour Julie et Mélissa, j’aime, la passion, la flamme.

Il y a beaucoup d’ouvrages sur le développement personnel, y aura-t-il d’autres genres? Les auteurs intéressés peuvent-ils vous faire parvenir, par exemple, de la fantasy?

La maison d’édition se concentre sur le parcours de femmes entrepreneures. Les sujets abordés sont nombreux: femmes d’affaires, cancer, résilience, comment contrer la dépression, crise de la quarantaine…

Pourquoi envoyer son manuscrit à Signées JM plutôt qu’à une maison d’édition traditionnelle?

Parce qu’on offre un service exceptionnel. Tu n’es pas laissé à toi-même. On prend soin de toi, tu fais partie d’une équipe. On offre les services de marketing, coaching (insécurité, syndrome de l’imposteur, peurs…), lancement, accompagnement à l’écriture. On offre aussi de l’accompagnement pour ceux qui désirent s’auto-éditer.

Comment ça fonctionne quand vous recevez un manuscrit?

Il n’y a pas de comité de lecture. Nous rencontrons d’abord l’auteure via zoom. C’est un moment réservé à l’évaluation du projet. Ça nous permet de ressentir la vibe avec la personne, de voir si nous sommes au même diapason. Elle doit être prête à s’investir. Ça nous prend des femmes d’action! Nous en profitons pour expliquer notre fonctionnement, les coûts, nous mettons cartes sur table, puis nous attendons le retour de l’auteure. 

Une fois le projet accepté par les deux parties, nous nous lançons. Avec Mélissa, le cadre dans lequel l’auteur souhaite travailler sera positionné: avec qui et comment veut-elle travailler? Dans quelle énergie désire-t-elle travailler? Mélissa va s’assurer de la qualité du processus du projet.

Julie s’occupe de l’accompagnement à l’écriture: le plan, le calendrier, le graphisme de la couverture, la maquette interne du roman… L’auteure a le dernier mot avant impression.

Comment communiquer avec vous pour des questions ou se lancer dans un projet avec Signées JM?

Vous pouvez communiquer avec nous via nos pages Facebook, Instagram et notre site internet. Il n’est pas nécessaire d’avoir commencé l’écriture de votre projet, tout comme vous pouvez avoir plus de trente mille mots d’écrits, ou seulement avoir en tête d’écrire un livre.

 

Partagez!

Valérie Dionne

Née en 1981, Valérie Dionne a toujours été fascinée par l’écriture et les langues. Cet intérêt l’a d’ailleurs conduite à suivre un baccalauréat en Traduction à l’Université Laval. Suite à ses études, elle a d’abord été traductrice à la pige pendant quelques années avant de réaliser que le contact humain lui manquait cruellement. De retour sur les bancs du Cégep de Sainte-Foy, elle a suivi une formation en technique d’inhalothérapie. Valérie a travaillé en tant qu’inhalothérapeute à l’IUCPQ de 2008 à 2016, années durant lesquelles elle a mis au monde ses deux enfants. Présentement maman à la maison, elle partage son temps entre ses enfants et l’écriture. Dans ses temps libres, elle savoure diverses séries télé, lit beaucoup, tricote, s’occupe de ses chats, le tout avec une bonne tasse de thé à la main. Valérie écrit depuis environ l’âge de quatorze ans, mais ce n’est qu’au Cégep qu’elle a commencé à écrire plus fréquemment. En janvier 2018, son premier roman, À l'ombre des villages, est publié aux Éditions Ada. Le second sortira au mois d'octobre, dans la même maison d'éditions.

Crédits photo : Annie Simard