Le plaisir des mots devrait toujours se développer dès le plus jeune âge puisqu’il est très bénéfique sur plusieurs plans (plus détails dans mon Dossier : Lecture / Numérique / Jeunesse). Si vous manquez un peu de motivation, pourquoi ne pas passer par les rires de votre bambin pour vous donner un petit élan d’ardeur.

Le cirque du roi Bougon par Philippe BéhaLe cirque du roi Bougon par Philippe Béha / Éditions Les 400 coups

Le roi Bougon désire devenir une étoile du cirque pourtant, rien ne semble lui plaire. Il trépigne de colère pour se faire entendre. Au passage, il bouscule le jongleur avec sa balle, déséquilibre la funambule de son fil, fait tomber le pauvre clown de son monocycle et bien plus encore. Mais que veux-tu donc roi Bougon?

Les illustrations colorées, crayonnées d’une superbe impression de mouvement, nous livre la performance humoristique de l’émotif, mais non moins charmant personnage. Vos enfants adoreront découvrir ses aventures encore et encore!

Le lapin qui avait une tétine par Benoît CharlatLe lapin qui avait une tétine par Charlat / Éditions Les 400 coups

Le lapin garde toujours sa tétine… Que se passe-t-il lorsque le canard lui dit « bonjour » ou si le pingouin lui demande « t’es mon copain »? Et si on lui retirait sa tétine… Comment régirait le lapin?

À première vue, ce livre vous semblera bien ordinaire. Cependant, l’effet cocasse de la répétition saura plaire aux tout-petits. Sans compter que la chute de l’histoire, bien que prévisible pour le parent, sera des plus rigolotes pour les cocos. Un petit conseil, il est vrai que les images sont enfantines et que l’histoire est bien simple, mais n’oubliez pas la magie d’une petite onomatopée bien placée pour accentuer l’efficacité de la petite flèche et du point d’interrogation. Et pourquoi ne pas recréer ce bruit de succion de la tétine lorsque le lapin… ne répondra pas?

Amusez-vous bien!

[Source  de l’image: http://www.flickr.com/photos/51803685@N06/5462440957/ ]

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.