Musique / Radio / Podcast

Un podcast pour les passionnés de musique : Key of Dan

En plus d’être notre support technique sur Les Rives littéraires et d’avoir écrit quelques articles sur le sujet sur notre site, Daniel Lalonde a récemment lancé son tout nouveau podcast: Key of Dan. L’émission est anglophone, mais si la frontière de la langue n’est pas un problème pour vous, sachez que vous pouvez y découvrir différents artistes, mais surtout l’animateur propose de retracer les faits saillants de groupes connus. Dans

Projet novateur : Fréquence HV

Grâce à l’initiative d’Olivier Chagnon, l’émission de radio “Fréquence HV” a vu le jour à l’école secondaire de la Haute-Ville de Granby en février dernier. Mais attention, on ne parle pas seulement d’épisodes diffusés à l’intérieur des murs de l’établissement, mais bien d’un déploiement sur le Web ! Il s’agit très certainement d’une première au Québec qui ne manquera pas de donner de la motivation aux jeunes tout en leur

Exorcisme, terre plate, cité Maya: "Insolite podcast" en parle !

Des podcasts intéressants et très sérieux sur plusieurs sujets insolites. Vous ne les connaissiez pas ? Si vous aimez l’horreur, les ovnis, les mystères, les thèmes autour de l’étrange, ce sont des vidéos à regarder. Vous y découvrirez un regard plus scientifique qui est moins basé sur l’émotivité et les croyances. Dans cet épisode, Christian Page parle des rituels de l’exorcisme, d’une formation afin de pouvoir être en mesure de

Daniel Johnston – Un artiste dans le sens le plus pur du terme

Mercredi dernier, nous avons appris le décès de Daniel Johnston, survenu la veille, par le biais de son frère et imprésario Dick Johnston. Les chances que ce nom vous soit familier sont assez faibles. L’artiste californien était très loin du mainstream. Son influence n’en est pas moins monumentale. Né en 1961 à Sacramento, Daniel Johnston était un artiste multidisciplinaire : auteur, musicien, chanteur et artiste visuel. Il était surtout connu

Matthew Good – Le retour de 1999 !

Les années 90 ont été fastes pour l’industrie de la musique canadienne. À l’époque, le Canada rivalisait facilement avec les Américains ou les Britanniques, tant en ce qui a trait à la diversité d’artistes populaires, aux ventes d’albums et de billets qu’en qualité. Des noms comme Our Lady Peace, The Barenaked Ladies, Econoline Crush, The Tragically Hip, Holly McNarland, I Mother Earth, Age of Electric, Sarah McLachland, Amanda Marshall, The

Be Here Now : l'album qui ne finit jamais

Si je vous dis Oasis, vous pensez à « Wonderwall ». Il est vrai qu’au Canada, là d’où j’écris ces lignes, le défunt groupe britannique n’a rien accompli d’exceptionnel au-delà de cette chanson mythique. À la limite, vous connaissez peut-être aussi « Don’t Look Back In Anger » ou « Champagne Supernova », car nombreux sont ceux qui possèdent le deuxième album du groupe « What’s The Story (Morning Glory)?