Lecture - Adulte ( ou 16 ans et plus)

La maison bleu horizon par Jean-Marc Dhainault

La maison bleu Horizon (Collection L’ombre des mots) par Jean-Marc Dhainault, aux Éditions Taurnada. Disponible en version papier et numérique. Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend

Le cycle draconique, quand la guerre éclate !

Dans ce dernier tome, Rhéa Dufresne passe une fois de plus d’un personnage à l’autre dans sa narration, ce qui donne le rythme tout en rehaussant l’intrigue. D’un côté, les dragons sont désormais divisés. Il y a ceux qui suivent et se soumettent à la volonté du Grand Noir, le dominateur. Et leurs opposants, qui croient que le règne despotique et cruel d’Haldor doit prendre fin. Aussi, cherchent-ils des alliés

Perversion: Obsession par Nicole Gauthier

Un livre pour les amateurs de romans noirs…   Perversion – Obsession Pour les lecteurs qui aiment se plonger dans des histoires quelque peu perturbantes, voire même tordues, vous serez comblés. Un mélange de thriller et d’érotique. Un récit et un langage direct, qui ne manquera pas de vous déstabiliser à plus d’une occasion. Un bon suspense, une intrigue qui retient l’attention du lecteur tout au long du récit. Un

Une belle saga à découvrir de Marie-Claude Charland

Une histoire d’amour comme je les aime… Côte-Blanche : L’étranger d’outre-mer Ce premier tome est, sans contredit, une très bonne introduction à cette série qui se veut un mélange de romantisme, de mystère, d’historique, avec un brin de fantastique. Une très belle combinaison qui fait de ce roman un livre à lire. L’histoire démarre toute en douceur, pour se révéler par la suite de plus en plus captivante, si bien qu’il

Inhumanitas par Marie-Béatrice Ledent

Avec son métier d’agent fédéral, Éric Daniels a toujours été aux premières loges pour constater que la Justice est toute puissante, l’homme tend à s’y soumettre ou à en subir les conséquences. Ses règles sont strictes, dépourvues de toute magnanimité. Et l’agent n’en prendra pleinement conscience que lorsque la vie de son enfant leucémique de 7 ans dépendra de celle d’un condamné à mort… exécuter l’un revient à tuer l’autre.

Un auteur qui vaut vraiment le détour - Alain Lafond

Les voyageurs de la nuit Un roman que j’ai littéralement dévoré avec un immense plaisir. Difficile de s’arrêter de lire une fois la lecture entamée. Un mélange de thriller, de fantastique, avec une touche de policier. Un suspense qui capte notre attention dès les premières lignes. Dans ce récit, il y a très peu de temps mort, pour ne pas dire presque pas. L’intrigue de cette histoire est très bien

Une super mémoire par Sébastien Martinez

Vous avez la mémoire d’un poisson; sitôt d’un côté du bocal, vous avez oublié que vous l’aviez déjà visité… Ce n’est pas si grave puisque vous êtes maintenant en route vers la paroi de droite. Est-elle aussi jolie ? Puis, une question plus pertinente s’impose soudain dans votre esprit, que faites-vous dont dans ce bocal ? — Ah oui, on parlait de poisson, c’est ça? Non, pas tout à fait.

Chloé Duval, une auteure de romance !

Crédits photo: Alexis Lancien Chloé Duval est une auteure d’origine française et québécoise de cœur que je viens de découvrir ! Le temps volé Il s’agit de deux histoires d’amour racontées en parallèle, mais séparées par 43 années, qui se rejoindront grâce à une lettre égarée par la poste. Le récit commence tout en douceur, le temps que les protagonistes trouvent chacun leur place dans le cours des événements. Puis, peu

Orages par Estelle Tharreau

 Quarante ans, mère monoparentale d’une adolescente de seize ans, Béatrice Clar cumule les histoires d’amour désastreuses depuis toujours. Excédée par le défilé de ses relations peu reluisantes dont la dernière avec son patron, un homme marié et père de famille, elle se décide à fuir la vie urbaine pour le village de Sauveur, une échappatoire idéale. En effet, la petite localité aux apparences paisibles lui offre une occasion en or,

Le fruit de mon imagination par François Leblanc

Marianne Portelance, qui parle souvent d’elle-même à la troisième personne, a une imagination débordante qui tend à l’accommoder quand elle veut se soustraire à une situation embarrassante. Il lui arrive d’aller jusqu’à se convaincre que ses petits mensonges pourraient être vrais. « Marianne Portelance souffre […] Certains esprits bornés appellent ça mentir. Je ne suis pas d’accord. Je crois qu’à l’intérieur de moi il y a réellement une femme qui a