Art visuel

Il était une fois, une fillette qui rêvait...

Album jeunesse écrit par Linda Bailey et illustré par Julia Sardà «Comment une histoire vient-elle au monde ? Parfois, le déclic se produit en rêve».   Résumé   Mary est une rêveuse. Le genre de fille à imaginer des choses qui n’ont jamais existé. Voici l’histoire de Mary Shelley et de la manière dont une écrivaine vient au monde et une légende est forgée. Une histoire à vous glacer le

La lecture en héritage

Je vous présente Juliette, jeune fille de 7 ans qui se passionne pour les livres. Elle vient d’entamer sa deuxième année à l’école primaire, et bien qu’elle se régale de lecture pour son âge, elle adore aussi lire des romans plus volumineux. Une passion qui lui vient de sa maman, Alexandra. « Lors de sa rentrée scolaire en maternelle, j’ai cherché un moyen de m’impliquer à l’école de Juliette. Rapidement, je

François Vaillancourt – un artiste d’ici qui cumule les projets avec Stephen King

François Vaillancourt est un artiste de Montréal qui se spécialise dans les images illustrant des univers sombres et des histoires où l’horreur et le macabre se côtoient. Illustrateur prolifique, il en est à son cinquième projet avec Stephen King, plusieurs projets avec Richard Chizmar, CJ Tudor, Charlaine Harris, et il collabore régulièrement avec plusieurs éditeurs américains ou britanniques. Il y a quelque temps, malgré un horaire chargé, il a décidé

Confession du vendredi 13 avec les gars de « Ça fout la chienne » : Luca Jalbert

Si tu es amateur d’horreur, de fantastique et de suspense, que tu aimes lire des bandes dessinées de genre, mais que tu ne connais pas encore le magazine “Ça fout la chienne”, il est grand temps d’y remédier ! L’idée de ce périodique est de présenter une foule de chroniques, d’entrevues et de critiques sur l’imaginaire (celui qui te dresse les cheveux sur la tête !) afin que tu puisses

Légendes & horreur à travers quelques œuvres québécoises

De la même façon que les légendes ont traversé les époques, par leurs mystères et leurs saveurs, elles ont su inspirer bon nombre d’artistes. Que ce soit par l’entremise de peintres ou de sculpteurs, il n’en demeure pas moins intéressant de découvrir ce qu’ils ont gardé de ces récits, ce qu’ils ont reproduit à travers leur mode d’expression pour nous transcender de leurs visions. Comme le tout se passe de

Mode et apparence dans l'art québécois 1880-1945

J’ai trouvé ces deux vidéos des plus intéressantes, tant pour l’information historique qu’elles rapportent que pour le survol des œuvres. Repenser à cette époque où la femme québécoise n’était pas libre, le pantalon… c’est monsieur qui le portait ! Heureusement, les temps changent, le monde évolue, un petit pas à la fois, mais tout de même… Suivre les liens pour visionner ces brèves capsules… Mode et apparence dans l’art québécois