[Cette critique est tirée du DOSSIER : L’intimidation ou la loi du silence]

La bible du secondaire! Ici, on entre littéralement dans les témoignages poignants de jeunes ayant vécu l’intimidation. L’auteure, Marthe Saint-Laurent, s’adresse d’abord aux adolescents dans un langage simple et va même jusqu’à utiliser certaines de leurs expressions. Ils sauront non seulement se reconnaître à travers les témoignages, mais pourront facilement suivre les explications de l’auteure qui décrit ce qui aurait pu être évité et comment la tournure des événements aurait pu être différente avec les réactions adéquates. Aucun ton moralisateur, mais plutôt une voix qui se veut sincère en apportant son aide. Cette partie saura certainement toucher plusieurs adultes qui prendront conscience de l’ampleur de cette problématique qui n’est pas que de simples enfantillages. Par la suite, parents et enseignants pourront découvrir une section qui leur est destinée. Ils pourront ainsi redécouvrir l’auteure dans un discours plus adulte, mais qui saura également offrir une approche adéquate avec l’adolescent récalcitrant ou introverti. Ce livre pourra sans aucun doute vous aider à améliorer votre relation avec votre jeune et pourra vous offrir des méthodes pour le soutenir dans ses démarches.

******************** MISE À JOUR CI-HAUT ********************

L’intimidation est un sujet particulièrement important et les gens se penchent de plus en plus sur la question. De façon générale, une frustration importante émane de ces situations où la plupart des adultes se sentent démunis. Je vous conseille fortement d’aller sur le site de La fondation Jasmin Roy qui a pour principale « mission de lutter contre l’intimidation en milieu scolaire et soutenir les victimes. » Ce qui me mène à vous parler de ce thème est le commentaire que j’ai reçu hier concernant mon billet L’intimidation : vigilance et écoute! (un témoignage qui saura donner une note d’espoir à ceux qui éprouvent des problèmes de cet ordre)!

La personne me proposait une lecture intéressante sur le sujet. Je voulais éviter que la suggestion ne passe inaperçue dans la section Commentaire alors, je vous la présente dans un article. Bien évidemment, je ne l’ai pas encore lu, mais je vous incite fortement à consulter le document si le besoin se fait sentir! Je vous laisse donc sur la « critique » (tel quel) de ma lectrice :

“Je viens de finir de lire un livre sur ce sujet: (« Bitcher » et intimider à l’école, C’EST ASSEZ)

Un livre qui donne des conseils pour les élèves, les profs et les parents qui vivent ou sont témoins face à cette situation. Il existe aussi des trucs pour les élèves « plus fragiles » afin qu’il ne tombe pas dans la « tornade » de l’intimidation.

Les conseils sont aussi bons pour les adultes ayant une affirmation de soi plus faible qui le vivent malheureusement dans leur milieu de travail. Bien qu’il existe de la même auteure des livres pour adultes;
-Ces femmes qui détruisent…les femmes. Les ravages du « bitchage »
-Le « bitchage », 25 conseils indispensables, guide de survie

L’auteure est Marthe Saint-Laurent.

Un livre qui est très facile à lire contient 170 pages. Moi qui n’a pas beaucoup de temps pour le lire, je l’ai lu en 2 parties.

Bonne lecture!

Anne”

Résumé:

L’intimidation à l’école, c’est l’affaire de tous !
Pour élèves, enseignants et parents. Enfin un guide complet rempli de témoignages, de conseils, de signes avant-coureurs et, surtout, de pistes de solutions qui permettent souvent d’éviter des traumatismes que l’élève pourrait traîner toute sa vie.

Pour l’élève: Tu trouveras des solutions et tu apprendras à te sortir de situations où tu te sens menacé et démoli. Tu seras également en mesure de désamorcer la méchanceté autour de toi.
Pour I’enseignant: Vous devez intervenir rapidement, soit en utilisant les ressources disponibles à l’école ou à I’extérieur
de l’école, soit en travaillant en étroite collaboration avec les parents.

Pour le parent: Quelques conseils afin de vous aider à détecter que votre enfant a de sérieux problèmes à l’école. Quels sont les signes avant-coureurs? Quoi faire pour établir une communication empathique et non un jugement afin de l’aider?
ll faut que l’agression psychologique cesse… élèves, enseignants
et parents, vous ferez une différence, à vous d’agir!

Marthe Saint-Laurent
Experte du sujet, elle est la seule au Québec à traiter directement de cette problématique avec autant de vigueur. Aujourd’hui, elle offre des formations et des conférences sur ce thème. En collaboration avec Johanne Martin, technicienne en éducation spécialisée et responsable des cas de harcèlement psychologique et d’intimidation
avec les élèves, les enseignants et les parents dans une polyvalente.

Partagez!

Rachel Graveline

Née le 7 novembre 1979 à Montréal, Rachel Graveline est détentrice de deux DEC, un premier en Arts : Exploration théâtrale et un second Techniques de la documentation. Si elle a d’abord souhaité se diriger dans le milieu du spectacle, son envie de canaliser sa créativité à travers les mots l’a fait bifurquer en Création littéraire à l’UQAM. En croisant sa passion pour la littérature et son désir d’animer des ateliers culturels, Rachel a travaillé plusieurs années dans différentes bibliothèques. Mais son imaginaire foisonnant l’a poussée à créer des histoires. Même si c’est à un jeune âge qu’elle a commencé l’écriture, ce n’est qu’après son troisième enfant qu’elle s’est investie dans son projet de devenir auteure.

En 2018, son premier roman publié chez Béliveau éditeur, Karmacélia : secrets, rituels et sacrifices, se retrouve en librairie. Son aventure se déploie à l’été 2021 avec la publication de trois séries (Camping Transylvanie, Monsieur Zombie et les zombinos et Hantises) aux Éditions Victor et Anaïs. Elle y publie aussi Mystère et pommes d’amour, une romance pétillante pour les préadolescents. Au printemps 2022, Rachel publie son premier roman Frissons, Sombres aveux. Son second roman de la même collection chez Héritage jeunesse, Spectacle morbide, paraîtra d’ailleurs à l’automne 2022. Plusieurs autres titres verront aussi le jour en 2023, notamment avec sa nouvelle maison, les Éditions Pratico-pratique. Dans chacune de ses création, son but reste d'offrir des refuges au cœur de l’imaginaire.

 

 

3 commentaires

  1. Pour la bibliothèque, oui, c’est bien possible! Et, non je ne l’ai pas écris… hihi 😉 Je n’ai rien publié encore (sauf des articles sur le Web et ma nouvelle dans Numéritérature), j’y travaille, ça viendra! 😉
    L’auteure, Marthe Saint-Laurent est spécialisée sur le sujet… elle est aussi sur twitter. @MartheSaintLaur Très gentille! Merci de commenter Marie! 🙂

Les commentaires sont fermés.